Thursday, 25 April 2019

L'amitié - Comment je la vois, comment je la vis

Comme l'affirme Brassens dans ses chansons sur le thème de l'amitié, cette dernière nous apporte un sentiment de liberté. "Qu'elle est belle la liberté", dit-il dans sa chanson Heureux qui comme Ulysse. 



Il s'agit dans ce cas de véritable amitié. Nous le disons tous, les vrais amis se comptent sur les doigts d'une main. C'est un lien rare qu'il faut veiller à ne pas perdre. L'amitié est ce qu'il y a de plus sûr et durable. L'ami(e) est celui ou celle à qui l'on peut se confier sans peur. C'est un confident qui gardera bien scellés vos secrets et ne répandra pas sur vous des ragots. Il ne vous fera pas mauvaise réputation, il ne se sentira pas en concurrence, il ne jalousera pas votre bonheur, il ne se réjouira pas de vos malheurs, il vous respectera dans votre différence, il sera d'une bonne écoute, il ne se prendra pas pour votre bon conseilleur tel un condescendant le ferait, il vous encouragera à être vous-même. Même s'il ne vous comprend pas toujours en tout, il comprend avec le cœur, il accepte vos faiblesses et fragilités, et il vous dit ce qu'il pense réellement au lieu de vous cacher ses pensées. Il est honnête avec vous, il vous respecte comme il se respecte. Et vous, vous êtes de même avec votre ami(e). 
Si vous créez un quiproquo, vous vous pardonnez mutuellement. 

Dans l'amitié authentique, vous avez un rapport spontané comme ceux qui ont un cœur d'enfant. 
Dans l'amitié véritable, on n'est pas gentil par intérêt. On est juste vrai. 

La différence est subtile parfois. Les personnes que l'on croit être ses amies sont parfois poussées par l'intérêt d'être accompagnées pour des sorties, sans pour autant s'intéresser à la personne que vous êtes. Or apprécier réellement une personne, c'est vouloir la connaître en prenant du temps. 

Choisissez vos amis : qu'ils aient les mêmes valeurs que vous.  

Si aujourd'hui j'ai peu d'amis, c'est parce que j'aime la droiture et surtout de l'innocence dans le cœur. C'est cette poursuite qui m'intéresse. "Peu d'amis bons amis !" 


Je ne pense pas qu'on ait besoin de codes de politesse et de bonnes paroles qui nous caressent l'épaule. C'est comme dire oui quand nous pensons non. Juste dire oui quand on pense oui, puis non quand on pense non, cela rendrait les choses si simples et reposantes pour les esprits. 
Et si toute vérité n'est pas bonne à dire, sachons alors nous taire et ne disons pas quelque chose qui soit malhonnête. 
Ne jouons pas à des jeux, ne jouons pas au plus malin, soyons vrais, et nous verrons alors davantage de lumière en nous et autour de nous. 



Enfin, 
La véritable amitié vous offre une vraie liberté ! Je vous le souhaite.



Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

No comments:

Post a comment