Monday, 17 August 2020

Les rêves sont parfois des messages

17 août 2020

À mon réveil, je me souviens d'un rêve que je note avant qu'il ne devienne trop flou et s'efface de ma mémoire. 


Voici le récit. 
Je suis à une fête. Autour d'une table, je discute avec des gens qui évoquent des questions sur le mystère de l'existence. 
À un moment donné, ils évoquent le "grand tri", ils essaient de le comprendre. 
J'explique alors mon intuition sur le concept du tri : un cataclysme global sur Terre arrivera sous la forme d'épreuve. Les gens seront forcés de voir la vérité sur eux-mêmes, et ils devront faire des choix. Ceux qui persisteront dans leur autosuffisance et leur orgueil ne seront pas sauvés de la catastrophe. Ceux qui acceptent de voir la vérité et se repentent, demandent pardon pour leur fautes d'orgueil et comportements impurs, pourront être sauvés et être amenés vers le nouveau monde. C'est à l'épreuve qu'on connaît les gens. 

Il y avait d'autres questions. 
Il me semble avoir parlé de l'attrait pour la vérité. Certains n'ont pas envie de s'intéresser à la vérité sur l'existence, et d'autres, peu satisfaits par ce monde d'apparences, cherchent la vérité. Souvent depuis l'enfance ils se posent des questions, sans savoir pourquoi. Ils grandissent avec un tas d'incertitudes. Ce monde leur paraît faux. 
Ceux qui cherchent avec détermination sont ceux qui trouvent. Ils deviennent reliés à la Réalité profonde. 
Cela correspond en principe à une réponse à leur question, le plus souvent révélée de manière inattendue, par surprise. C'est comme l'amour. Le véritable amour arrive par surprise et nous frappe au cœur, comme un coup de foudre. C'est peut-être parce que, sans le savoir, nous sommes prêts à le recevoir. 


À présent, je me dis qu'un contenu de ma conscience subtile m'a été révélé. 
Peut-être avons-nous des informations précieuses sur le mystère de l'existence, et que nous devrions écouter nos intuitions. Bien-sûr, il faut toujours travailler à affiner son intuition, réceptacle d'informations qui viennent parfois d'autres dimensions de la Réalité. L'intuition est une source d'information précieuse sur la voie du cœur, sur ce que l'on veut vraiment, mais aussi une indication sur la réalité d'une situation. 
A mon avis, nous ne vivons pas dans un univers en 3D. Heureusement d'ailleurs ! Car le 3D me semble superficiel, matérialiste, et trop dans l'apparence. Depuis mon enfance, j'ai eu cette sensation et il me semblait que j'avais une âme. L'âme comptait beaucoup plus que le reste, et c'est toujours le cas. C'est juste que je vis cela beaucoup mieux maintenant, c'est-à-dire que je l'assume. Vivre pour l'âme est, certes, original, voire marginal dans un monde où les rapports sont d'abord économiques, pécuniaires, où les apparences sont mises en avant. 

Enfin, le "grand tri" ou "sélection naturelle" existe-t-il? C'est une possibilité si l'on admet qu'il y a un début et une fin à toute chose, du moins à ce qui prend forme dans le temporel. Cela dit, la fin d'un état engendre le début d'un autre état, par transformation ou transfert. 
Si un "tri" est à venir, nous avons encore beaucoup de temps devant nous. Notre espèce a encore beaucoup à apprendre. Nous n'avons pas encore intégré l'essentiel, alors que nous aurons à le mettre au centre de nos vies. Bien que nous ayons le temps, ne perdons pas notre temps. 
Et ne prenons jamais rien pour acquis. La vie m'a appris cette leçon. Vu que je vis encore dans la condition humaine (et que l'humain fait des boulettes), je veille, c'est-à-dire que je tâche de garder la flamme allumée. 


Et vous ? Notez-vous vos rêves ? 




No comments:

Post a comment