Saturday, 2 October 2021

Pas d'étiquettes, pas de frontières : je n'entre pas dans les cases...

Je ne crois pas aux paquets de croyances auxquels on puisse souscrire. Je crois en l'expérience. En la mienne. Mais pas que... Car il y a bien des choses que des personnes expérimentent, des choses qui n'ont jamais encore fait partie de mon quotidien. Et comme je ne suis pas "ego-relativiste", je crois ce que les autres vivent, en matière d'évolution spirituelle et de connaissances métaphysiques. 

Pour ma part, il serait difficile de me mettre une étiquette, de m'entrer dans une boîte. Je n'appartiens à aucun mouvement. 

Les regroupements réglés par des doctrines (lesquelles sont fixées par des humains comme nous) ont toujours causé des frontières, des enfermements et des conflits de croyances. 

L'humain peut faire mieux que ça. Enfin, je l'espère. 


Je suis certainement une spirituelle, une priante, une méditante, une contemplative, une active dans les actes de solidarité, une chercheuse en métaphysique, une curieuse avide de compréhension et de sciences (univers, cerveau, etc). Mais en aucun cas, une dogmatisée de la cervelle. Une humaine, oui, donc avec ses défauts qui se corrigent avec le temps. 


Voilà qui est posé, qui est éclairci.  Pas d'étiquette. Je m'estime plus large qu'une étiquette terrestre (exemple: catho, protestant, ceci, cela, etc). Une âme, c'est du domaine de l'immortel et de l'ineffable. Son idéal est la spontanéité dans la vie, et non la "pré-définition". 

Il m'arrive régulièrement d'emprunter des éléments aux chrétiens, puisque le message du Christ m'est clair comme de l'eau sortie de la source. Cependant, ne confondons pas les choses... Entre la Source de lumière et soi-même, doit-il y avoir une autorité hiérarchique au contrôle de nos pensées, se faisant le porte-parole de Dieu? La réponse est évidente. 

Je ne vois pas comment l'Homo sapiens peut grandir et se responsabiliser, en toute conscience, si c'est un assisté de la conscience. 

Tourner le regard vers le haut, vers plus éclairé que soi, oui (les éveillés, les Saints, etc). Cela peut constituer une nourriture spirituelle non négligeable. De là à s'enfermer dans des frontières idéologiques... 


Voilà. C'était le petit mot de la journée. 


Bon weekend !

:)



Erdeven, Kerhillio

Erdeven, Kerhillio



#LynnCurral 

No comments:

Post a Comment